14.9.11

Le Devoir, Baise-livres et La Presse peuvent arrêter de faire de la critique littéraire

L'avenir de la critique littéraire, c'est clairement Patrick Couture.

4 comments:

Nina louVe said...

cou donc, c'est une joke ou quoi ?!!!
lol
vive la critique libre

Leroy K. May said...

mais non, c'est SUPER sérieux! :)

Edouard.k.Dive said...

Moi je trouve ça excellent !

Leroy K. May said...

t'as bien raison Édouard, c'est ça d'la vraie critique en 2012-2013-20whatever