22.10.09

Paradis, clef en main, premier chapitre

Comme c'est son habitude, l'éditeur de Coups de tête, Michel Vézina, met le premier chapitre de chacun de ces livres en ligne en version PDF.

C'est aussi le cas pour Paradis, clef en main, le dernier Nelly Arcan:

Quatrième de couverture (j'imagine) :
Une obscure compagnie organise le suicide de ses clients. Une seule condition leur est imposée : que leur désir de mourir soit incurable. Pur, absolu. Antoinette a été une candidate de Paradis, Clef en main. Elle n'en est pas morte. Désormais paraplégique, elle est branchée à une machine qui lui pompe ses substances organiques. Et Antoinette nous raconte sa vie. Elle raconte sa mère, dont elle pourrait être la copie conforme. Elle raconte Paradis, Clef en main et son processus de sélection, ses tests et ses épreuves, son chauffeur et son psychiatre halluciné, le caniche blanc qui ponctue les scènes rocambolesques, son comité de sélection. Un monde Kafkaïen. Elle nous raconte aussi son oncle Léon, dont le suicide, également organisé par Paradis, Clef en main, a fait les manchettes du monde entier. Et surtout, elle nous raconte son nouveau désir d'exister, son second souffle. Paradis, Clef en main est le cinquième livre de Nelly Arcan, qui s'aventure ici, et avec brio, dans la fiction. Roman d'anticipation, roman sur le désir de vivre, sur celui de mourir. Roman sur la responsabilité, sur le rapport à l'Autre, sur le rapport au corps, à la vie. Roman fabuleux écrit d'une plume acérée.
Le PDF du premier chapitre est ici.

6 comments:

LeRoy K. May said...

@kraxpelax listen dude, we're not friends or anything, so please restrain yourself from ever doing this on my blog. you're not even responding to the post, you're just plugging your content which, well, sucks (not the content, the plugging part). I appreciate you inviting me to do the same on your blog, but no thx.

Bourbon said...

Super K,
Nelly n'est plus.
Check ça:
http://boyz-of-skandalz.blogspot.com/

madmoizelanonyme said...

J'en ai toujours des frissons, de lire Nelly Arcand. Elle reste si vivante même dans la mort et pourtant... je l'ai toujours trouvé défunte dans ses meilleurs jours. Je suis définitivement impatiente de lire Paradis, clef en main, où Nelly semble encore accrocher la plus noir partie des meilleurs vivants pour leur faire contempler la mort d'un oeil fasciné et amusé. Aaaaaaawwwwww!

LeRoy K. May said...

@mamzelle bienvenu par ici, et déprime pas trop en lisant le dernier Nelly ;-)

madmoizelanonyme said...

Merci bien Monsieur ou euh... Madame LeRoy! J'adhère que trop à ton blog! Mais... let's talk about an " ignomini "! Je me suis couchée à genre 6 heures ce matin parce que je lisais le premier chapitre de " Paradis clef en main " alors en me levant ce matin ( à 16h ) j'ai courru à la bibliothèque pour pouvoir lire le reste. Devine quoi? Ils ne l'ont même paaaaas! Je dois trop lire le reste, j'veux pas mourir de la H1N1 sans avoir lu le reste!!!

LeRoy K. May said...

@mamzelle, ben là, faut l'acheter quand même, les biblis ne l'auront pas avant un bout... j'ai réservé ma copie, j'y vais demain. le premier qui l'a fini gagne ;-)