12.4.07

La Part maudite, expérience sensorielle

dans la région des rondes, des soupirs, la part maudite la plus perverse est celle du silence, mot glissant, qui vient mourir comme l'abolition du bruit poétique. si nous vivons sans conteste sous la loi des sons, ces mélodies sont en nous comme si elles n'étaient pas.

la part sera maudite ou ne sera pas arpèges de muscles, jet de sons intempestifs : la nuit aussi est un sommeil comme la basse de mivil grogne au tréfond des ombres.

la part du mal cherche la cyprine d'argent du martin-pêcheur :

  • accords de sperme
  • gammes de strip-tease
  • du muscle
  • du rythme
  • sensualidad de los cuerpos


la part maudite de pat est dans le temps ce que l'acte sexuel du tigre est dans l'espace; de toutes les musiques convenables, la mort sous sa forme minimale est inexorablement belle comme elle est chère.

lentement, cette musique se substitue à l'enfance enfin retrouvée; en bout de course, la musique de la part maudite se doit de plaider coupable, l'arme au poing, comme une délicate armure de bataille.

En première mondiale : l'acte sexuel du tigre et sa pharmacologie.

4 comments:

Jack said...

J'ai entendu ton texte comme un écho des sous-bois sans coureur sur les égouines penchées dans les raques du désir, mais les jupons du temps comme délima sous la dent du fauve, rêvent en argot, accordent ses flûtes enchantées et je surprends la cuisse du hasard en train de faire ses gammes dans la rumeur de ma chambre à coucher.

J'ai entendu ton texte comme un slam avec des flèches pour boire debout.

superk said...

Thx Jack!

C'est vrai que ça se slamerait bien. Mais c'est plutôt un brouillon de texte pour le groupe La Part Maudite; ce sont les linear notes sur la pochette de l'album (en devenir).

En autant que le groupe aime :)

Nina louVe said...

Viens donc nous dire ça en ville dear K

Poetic Gladiator said...

Voici un texte charnu, charnel, à la musique épicée. Ca a du corps, boudiou !