14.1.08

Le roi camé à Radio-Can

Si vous ne comprenez pas le titre de cet article, voici la p'tite inside : l'animateur et le jury ont prononcé mon nom (de plume) à la française, ce qui donnait « le roi camé » au lieu de « LeRoy K. May », with the British accent.

J'ai failli faire une joke de drogue mais je me suis dit que ce serait déplacé à la radio nationale ;-)

Bref...

I survived! Eh oui! Le jury a été assez bon pour me laisser vivre un autre moment de radio, la semaine prochaine, alors que le thème sera le rap!

Même heure même poste.

Vous pouvez écouter l'émission sur Radio-Canada (dans la section Babillard, cliquez sur Écoutez la dernière émission, puis sur Vous m'en lirez tant - partie 2) et lire le merveilleux compte-rendu de Jack avec des photos et des vidéos illicites!

Viewer discretion is advised.

2 comments:

Nina louVe said...

Brave K, bravo à May levé!

Clan Destin said...

Frite Alors! Cela a bien effleuré l'esprit de mes doigts une minute et quart. Que c'est? La question des droits de Sa hauteur radio-canadienne (qui dit non! en tout ou en partie, cela incluant son Bye Bye!), et par voie de conséquence, ne fut-ce qu'un minime désavantage possible dans la balance te concernant. Alors, je ne voudrais pas faire de Train avec ça. On rime over toute s'il y a là l'ombre d'un doute dans le bonheur du Roy Camé Léon (adaptation libre et facile). Pour l'heure, je prends le maquis mais te félicite encore bien chaudement. Ton sens du présent (au sens jazz du terme) m'a frappé et inspiré.