27.5.09

Jesus Gangsta

Yo, oublie pas mon nom c'est Jésus / je marche sur l'eau
J'ai 12 apôtres qui m'aident à respecter mon flot
Ma mère est vierge / la tienne elle est comment
Elle allume des cierges / pis elle se force en sacrament

1.

Je suis né dans une étable / sur une botte de foin
Pas sur une table d'opération / les poches pleines de foin
Après qu'un empereur full whack / ait fait tué twé enfants d'la région
Paraît qu'l'armée romaine a peiné à renflouer ses légions

Deux semaines après ma fête / les 3 rois mages sont arrivés
Avec de l'encens de la myrrhe de l'or / et autres images dérivées
Mon avenir était grand, de mon salut personne ne saurait te priver
À moins qu'un sous-ministre me vende dans un partenariat public-privé

À 12 ans, déjà moi, j'enseignais aux Anciens
J'avais vidé le temple de tous ces bâtards, ces Pharisiens
À 12 ans, toi, tu saignais en t'battant avec les Anglais
Tu t'attardais aux accents, au salut du Québec français

2.

Aux noces de Cana / j'ai multiplié le pain et le vin
Du Ca-canada tu tentes la séparation du Québec, en vain
Par deux fois t'as essayé en 95 en 80
Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvain...

J'aurais pu traverser le lac Nasser / comme Manu Militari
À place j'ai traversé le désert / pendant 40 jours et nuits
Mais je m'demande à quoi ça sert / c'est comme boire à une source tarie
Que de se prendre pour le Sauveur / quand on passe même pu à TV

J'aurais pu chanter pour prévenir le suicide comme Loco Locass
Ou rapper pour dénoncer les date rapes comme Koriass
C'était pas ma game, j'aimais mieux chiller avec ma gang de connasses
Il eut peut-être été préférable que je les flinguasse

3.

Mon possee slamme dans l'West Side East Side de Jerusalem
Depuis pas mal plus longtemps que Eminem ou même Matusalem
Demandez à ma bitch Marie-Madeleine si elle m'aime
C'est comme exiger d'George Bush de pas finir un speech par Amen

Mon père c'est Dieu, yo! ya créé l'monde en 7 jours
Ton père c'est qui déjà? I guess nobody knows
Mon trisaieül, Moïse / a séparé les eaux
Toi, ta gueule est dans la moise / tellement t'as bu du Pineau

des Charentes, charrue, Charest, charogne & chavire
Mon père a mis un terme aux joies de Sodome et Gomorre
et toi tu mords à l'hameçon / tu te pâmes en déraison
n'y a-t-il que la vie et la mort pour enculer ton triste sort?

Avant de mourir / Judas m'a trahi
M'embrassant sur la joue avant de s'enfuir, le pourri
Comme le vote ethnique et le souvenir meurtri
D'un Parizeau trop chaud pour être responsable de ses conneries

3 comments:

Symon Dé said...

"Il eut peut-être été préférable que je les flinguasse"

Je suis vendu à ce temps de verbe, donc je t'adule.

LeRoy K. May said...

hehe, le subjonctif imparfait est un temps qu'on emploi trop peu. j'encourage tout le monde à le faire, on a juste à l'utilise dans une phrase introduite par le passé, ça rocke tellement :)

Symon Dé said...

Encore fallut-ce que je le susse...