11.6.09

4

pris de dégoût
prix de dromadaires intempestifs & transparents
tu déboutonnes tes charmes-vertiges
exsangue & belle comme un entonnoir de plywood

### tes cris transpercent l'essence des variantes de moi
;;; circonflexe & obtus comme un kamikaze livide & pantois
... accente-toi! vibre un peu!

ton agonie n'a d'égal que ton sourire crispé
mon marteau te refait le portrait
dans l'hémoglobine
tu étincelles

6 comments:

Nina louVe said...

quel flair j,ai eu quand même

(quoi ? faut bin se péter les bretelles une fois de temps en temps)

t,as vu ta plume dear K ?


ôoho my good

Meta said...

Ça y est, je démissionne ! Comment pourrais-je écrire quoi que ce soit qui arrive à la cheville de bombes celles-ci ?
:)

Meta said...

*comme celles-ci

LeRoy K. May said...

facile, il ne sert que d'intervertir les sens :)

allez, explose.

Nina louVe said...

gRrRr et reGrRr

to Heat to eat or to explore

et toi Méta, que j,te voéye démissionner

LeRoy K. May said...

les abadonneux seront poursuivis dans une cour de loi