1.2.07

Release Early, Release Often

Je travaille avec Linux depuis 7 ans. Dans la philosophie des logiciels libres, il y a un adage qui dit release early, release often (publiez en avance, publiez souvent). Quoique la plupart des textes que vous lisez sur LKM en soient à leur phase finale, il y a quelques exceptions.

LivEvil2K est un éternel work-in-progress que je travaille depuis plus de 10 ans; Ell&Il, quoique achevé, à mon humble avis, est un peu une continuité, ou un avant-texte après la lettre, de LivEvil12K.

Maintenant, avec Secrets, mensonges et demi-vérités, je tente un work-in-progress que je publierai par scénette. Aussi, n'hésitez pas à me faire vos commentaires! Ils sont tellement instructifs! J'en apprends autant sur moi-même que sur mes écrits donc, s'il vous plaît, n'ayez aucune retenue et commentez (j'accepte passablement bien la critique :)

Donc voilà, j'espère que vous apprécierez Secrets, mensonges et demi-vérités.

Bonne lecture!

7 comments:

Nina louVe said...

T'sais koi K, c'est presque gênant d'être souvant la seule icit.

J'espère que ton EGO est assez GROS pour encaisser le silence des autres echos...

Bizzz

superk said...

Bof... quand y a des commentaires, tant mieux! Je ne peux pas forcer les lecteurs à commenter :)

J'apprécie toujours les tiens, et ça me fait rire de voir Nina LouVe quatre fois dans mon inbox le matin :)

Merci de me lire... et de commenter!

Nina louVe said...

quatre fois valent mieux que séant frettes sur briques molles

Bon. je vais gêner tu crois ? Nenni. Na !

superk said...

nina et gêné dans la même phrase... c'est un oxymore? :)

Nina louVe said...

Ke je me marrrrre !! (et encore)

Jack said...

Psss... J'suis là aussi, assez quotidiennement. Souvent en décalage. Je suis là pas juste pour lire Nina ici dedans! J'accumule mes commentaires, peut-être. C'est que la prose prolifique de Superk est une ville. Ses poèmes sont des spoutniks. Fa que je roule, je passe sur les rouges des fois, il y a des éclairs zébrés, furtifs. J'aime ça marcher à pied aussi. Un bon soir, je rentrerai au cinéma et là, le noir me brassera suffisamment pour que je sorte un mot. Mais je suis là. Silencieux content, consentant.

superk said...

ok jack, moi aussi je passe par chez vous sans nécessairement commenter, mais j'essaie de le faire pour que tu saches que je vis dans ta loco-motif: chou-chou!

keep on chasin' the trane.