6.1.09

BF!

Comme souhait de fête, c'est dur à battre:

Bonne fête cher analectique procariante et flesque!

Je te souffle une forêt de crème près des bois flottants sur le gâteau.

Merci bourbon!

3 comments:

Jack said...

Ha! C'est ta fête, LeRoy, le Jour des Roi? Ben c'est l'fun, ça fait plus or, encens et myrrhe que si ce fusse été le jour de la CirConcision! Ouille!

Même si mon chameau est au garage, tel un mage te rendant hommage, je joins mes cordes vocales à celles de Gaspard, Melchior et Balthazar pour te souhaiter un heureux mi-trentième anniversaire!

Meta said...

Olà, un jour à marquer au fer rouge ou au fer plat (pour les plus coquettes . Que souhaiter, que souhaiter, sinon que tes tanières se gorgent encore du vertige soluble des soies folles, qu’elles te peignent du miel blanc des mots, qu’elles te lactent et te sèvent vers les voies ivres du verbe vert.

Amitiés !
Meta Ch'Vai

LeRoy K. May. said...

wow, je suis tout chose. je pensais pas qu'on pouvait égaler le souhait du Grand Bourbon, mais là, c'est une triple égalité en tête!

des tirs de barrage?