6.12.06

A.

En ce beau mercredi soir, c'est le retour des fibs :

1. Ah!
1. Jazz
2. Suave à
3. Panama
5. Avec Anna à
8. Poil : Tequila señorita!

À gauche, c'est le nombre de syllabes de chaque vers. Ça suit la séquence de Fibonacci.

Essayez vous aussi :)

9 comments:

flacoste said...

Ah!
Yeah!
Enfin!
Ça faisait
un bail, ça pressait,
j'étais en manque, maître SuperK!

superk said...

Trouve un manque, comble un manque jeune padawan :)

le rimailleur said...

Oui?
Non?
Pourquoi?
Des questions,
toujours des questions.
La lumière enfin en ces mots
qui nous disent :"Trouve un manque, comble un manque, jeune padawan".
Voilà pourquoi votre fille est muette car ses moindres désirs vous les avez comblés.

superk said...

1 Mais
1 Oui!
2 Désir
3 Comblé à
5 Qui sait attendre
8 Pendant qu'au gré du vent la louve
13 Envolée se noie-t-elle dans le rhum à Fidel?

le rimailleur said...

Bon, je veux pas jouer les ayatollahs mais faudrait que je l'entende avec l'accent quebecquois parce que bon moi, avec mon accent vaguement gallo, "qui sait attendre" j'en compte que 4 et "Envolée se noie-t-elle dans le rhum à Fidel?" j'en compte que 12 :-)

superk said...

Salut l'ayatollah :)

Je suis assez stricte lorsque je compte les syllabes, donc :

qui/ sait/ at/ ten/ dre

Et puisque le vers suivant commence par une consonne (Pendant), et bien il faut compter le «dre» de «attendre».

Idem pour l'autre vers :

1 En/ 2 vo/ 3 lée/ 4 se/ 5 noie-/ 6 t-el/ 7 le/ 8 dans/ 9 le/ 10 rhum/ 11 à/ 12 Fi/ 13 del

:)

Nina Louve said...

La louve ne se noie pas mais fidèle elle mouillera sa robe dans la mer.

Je suis analphabète des chiffres. On dit que je refuse de savoir compter. (sourire)Tant qu'à combler...

le rimailleur said...

@ Superk :
Comme disent les djeunes de mon quartier : Moi, j'dis Respect

@ Nina louve :
Pour ton problème avec les chiffres, y'a surement un truc lié à ta petite enfance. Le refus de passer du deux au trois. Comme dirait notre président Chirac (enfin pas le vôtre), c'est fondamental !!...si si :-)

superk said...

@ rimailleur. c'est sûr que l'oral et l'écrit c'est deux choses, et si je commence à mettre des apostrophes partout pour montrer où je veux couper des syllabes, j'ai pas fini :)

respect à tous les poètes, de rue ou de salle de bains.