4.3.09

Méta-hommage

Je ne la lis pas souvent, mais lorsque je le fais, je la dévore.

Par p'tits bouts. Comme ses textes.

Voici donc deux textes de Méta, aka Éma Ch'Vai.



1 comment:

Meta said...

Parce qu'un hommage en appelle un autre. Parce que j'en ai envie. Parce que c'est mercredi. Parce que je trouve Jackie Kennedy magnifique et burlesque (mais je m'écarte). J'ai propulsé quelques mots spasmiques pour mon ami Leroy de Babylone et ses banlieues-Boeing sur mon glob.
Viens quérir ton offrande quand tu veux. Éma n'est pas sorteuse : elle a dû s'engluer dans les parois textuelles de son tronc cérébral ou que sais-je.