6.4.09

Ma vie à N.D.Lay

La nouvelle aventure du Rimailleur est toute chaude. C'est l'histoire d'un linguiste gardien de nuit :

L'International Spy Foundation est une batisse de brique rouge située sur la Western Avenue. Elle abrite un musée destiné à "réconcilier le citoyen avec le monde du renseignement". C'est ce que m'a expliqué dans son dialecte de technochrate retors , Ange Staboulov, le directeur de la fondation. Rompu depuis l'université au désenfumage sémantique, j'en ai déduit qu'il s'agissait de nous faire aimer l'oeil dans la tombe, celui-là même qui passe son temps à nous reluquer le nombril. Ceci dit, le salaire est convenable, la cantine est acceptable et un travail de nuit me laisse du temps pour ne rien faire. Aussi je garde pour moi les états de mon âme et le linge sale qui va avec.


Tout est ici.

2 comments:

le rimailleur said...

Touché Docteur May.

LeRoy K. May. said...

quand j'aime une fois j'aime pour toujours, disait richard desjardins, repris par cabrel et boulay.