6.10.06

Haïku pour Nina Louve

Nina se vicorce
En Porsche arrive l'hiver
Nina sous l'écorce

7 comments:

Jack said...
This comment has been removed by a blog administrator.
Jack said...

Il fait si beau dehors, je ne veux pas parler longtemps. Mais je tiens à dire ceci : c'est la première fois que j'entre par la fenêtre, chez vous, j'ai entrevu votre entrée récente sur le cinéma, une bonn tenue critique, tonifiante, et c'est assuré, je repasserai quand il fera plus tard et moins soleil.

superk said...

cool Jack, bon bain de soleil!

Nina Louve said...

Quel honneur! Un haïku juste pour moi. (Nina sourit) J'arrive du Festival de Poésie de Trois-Rivières. Dehors, dans le fumoir étoilé, un poète jeune et beau m'expliquait ce qu'est un Haïku. J'aurais pu faire la bête de savoir en faisant virevolter ma crinière d'adroite en gauche. Montrer mes dents dans la nuit avec un sourire bêbête. Mais celle-ci était attachée, noué d'un peigne de petite qualité et, mon orgueil n'est pas tant obsédé par le miroir. "QU'est-ce qu'un Haïku avais-je osé sans retenue ?" Et voilà qu'avec vie-force, Superk en fabrique un tout nouveau. Quel beau retour!!!

superk said...

Comme ça on traine les festivals? Hehe:) Faudrait ben que j'y aille un de ses 4. Lisais/déclamais-tu ou écoutais-tu, Nina?

Ça serait bien de proposer une lecture de fibs l'année prochaine :))

Des volontaires? Moi j'aime bien lire, et Bourbon aussi.

Nina Louve said...

Ce n'est pas toi aussi Bourbon ? Coquin va !

Au festival j'étais passagère voyeuse. Comme je n'ai pas publié de poésie, pas de chance que je scande.

Bonne idée pour l'an prochain. Au pire, on se fait un off festival ou un journal qu'on vendra devant les bibliothèques. HÉ! à plus superk. Merci encore pour le haïku.

superk said...

Ah non ce n'est pas moi bourbon (même si j'aimerais bien, parfois...). Il est tranquille récemment, mais comme la mer, il gronde à qui veut bien l'entendre.

Son coeur chavire dans des rivières houleuses et profondes comme la lagune de sève que décore le trop bel héliotrope.