26.10.06

Page blanche

Curieux comme thème… Ça m’inspire rien… Comme si… Hum… Attends si… Non… Ah oui! (c’était quoi ce passage dans… ah non ça finissait pas ce truc). Bon Hubert Aquin disait qu’on sait tous quoi écrire, tout est question de forme. Oui il a raison…

Bon si je faisais un potlatch de dialogue, spoken word, commentaires de blogue, didascalies et poésie concrète… Ouais! Ouais une discussion métaphysique sur la nature de l’être en relation avec le pourquoi des liens entre les êtres humains interconnectés par un médium universel et libre de toutes emprise intellectuelle… Ou mieux un écho entre deux miroirs – des vases communicants – et un écran… vide… ouais vide… Ouais mais le truc c’est que la métaphysique, c’est un peu le vide ou l’absence de néant, ou la concrétisation de l’existence de l’être par l’être et pour l’être… Ouais bon…

Merdre! Yé onze heures moins cinq, faut que j’aille au dépanneur m’acheter une broue, sinon je finirai jamais mon texte pour les Impromptus!

4 comments:

Jo Ann said...

Aucune idée pour la semaine dernière, j'ai encore dix heures pour le thème de cette semaine! :|

superk said...

Ouais j'avoue que... bon... hum.. c'était... hum...

Jo Ann said...

Oy, j'savais pas que c'était LE texte pour! :")

superk said...

Oui je republie tous les textes que je fais sur Impromptus ici, ils ne vont pas me demander de royalties quand même ;)

as-tu une idée pour le thème de cette semaine (les plages d'automne)?

oh tu me rappelles qu'il faut que je parle de NaNoWriMo!