20.11.06

Ell&Il, prise 15

Virabelle vire au violet en apprenant qu'Elle n'est plus enfermée à longueur de journée à regarder des soaps minables en rerun pendant que George aiguise son fer chaud en usant sa bite à chaux; Virabelle rêve de liverté de freedom en anglais de hip hop et de gros char chrômés elle veut pimper son char pour être rutilante comme une Ferrari sur Ste-Cath pendant le Grand Prix mais elle n'a que 11 ans elle ne peut pas savoir que ce n'est pas une vie que la vie n'est pas une partie de plaisir que c'est plutôt un échange de salive contre une poignée de liasse une décharge dans ta face que c'est pas le vice qui manque ni les taloches ni les matantes endimanchées c'est au creux des reins que résonnent la chair du leurre et Virabelle malgré sa prépuberté devrait y goûter sans tarder c'est la plus jeune faut pas la gâcher.

La Merde suffoque dans sa colère alors que sa Grande a réussi à percer son faux-filet sa toile finement tissée pendant 17 années le bonhomme parti avec les bouteilles et les du Maurier mais elle avait su entraîné ses deux hommes à bien tenir en laisse l'Elle magnifique qui faisait la jalousie de tout le quartier tout le Verdun Beach ensoleillé qui pavanait sur balconville lors des journées étouffantes de juillet.

La Merde ressassait dans sa tête ses erreurs je n'aurais jamais dû laisser George s'en occuper s'est un incapable passe son temps à se crosser en pensant à des cartoons japonais faut-tu être cave! À quoi j'ai pensé de confier ma vache à lait à un abruti obèse édenté un fouetteur malhabille et un branleur-né? Je pourrais me tirer une balle que ça ne changerait rien au moins il me reste Jean-Thomas lui au moins comprend son rôle dans cette famille faut s'occuper de Virabelle pas qu'elle se sauve comme Elle faut réussir à la contenir lui montrer à sucer et à faire décharger avec habileté avec économie faut que ça vienne pas que ça saigne faut que les faces de la reine continuent à s'empiler pas envie de me taper le proprio pour pas avoir à payer le loyer ce mois-ci j'ai ma dignité de vieille fille de veuve de femme bien de femme respectée faudrait pas me prendre pour une traînée.

9 comments:

Anonymous said...

Et elle ose? Quelle femme de...

superk said...

Oh oui la Merde, c'est une Merde! Je ne sais pas si tu arrives à la voir, moi si.

C'est vraiment pas un cadeau du ciel.

Et merci de tous tes commentaires!!!

Ça fait plaisir :)

Anonymous said...

They're still for free...

superk said...

Oui tant que tu ne me charges pas, tout va bien (je peux te faire un chèque? :)

Anonymous said...

Just cash ;)

Anonymous said...

and for me it's pennys

superk said...

OK Nina je te roule un gros paquet de cennes noires :)

Désolé de ne pas être passé par chez toi depuis un bout de temps... J'ai vraiment été pris dans cette histoire d'Ell&Il et je suis allé m'égarer sur la blogosphère.

Je sauterai par chez vous bientôt.

Anonymous said...

Pas de désolé qui tienne !! Je suis arrivée là, où j'aime et apprécie le regard de l'autre. Il me fait du bien certes, me fait sourire et même pleurer parfois, par Foi. Mais, n'attends pas ni n'ai Besoin. Louve libre, louve libre.

Goûtes à ça héros, tu auras peur de creuver tellement tu es bien.

Pour les cennes noires, c'est parfait. Ça vaut plus pour le cuivre que pour les billets. Je me ferai une sculpture avec. Il me manque la fonderie par contre.

Anonymous said...

Anyway, on ne peut aisément laisser de commentaires chez la louve disent-ils, les beaux passagers. Ça grrbug la version bêta.