8.1.07

Cinq Machins que tout le monde fait

Ça a commencé avec quelques amis qui voulaient sûrement en apprendre plus sur leurs potes. Puis c'est devenu une vraie plaie, un virus, disait même Christophe Brasseur (mais un gentil toutou selon Christophe).

Mais moi, ce petit jeu social de "j'aime travailler en pyjama" et "je mange de la crème glacée en regardant des reprises de La Petite Maison dans la prairie", ça m'irrite.

Ce qui est le plus énervant dans tout ça, c'est que ça "descende" des blogueurs les plus people (comme disent nos cousins gaulois, quoique les médias québécois commencent aussi à utiliser l'expression...) vers le reste, la grande marée blogueuse who jumps on the bandwagon (qui saute dans le train).

Soyez originaux!

Donc, non, vous ne saurez pas les cinq machins trucs que vous ne savez pas de moi.

Nah.

Ne vous demandez pas pourquoi cet article est classé dans les coups de gueule >9-)

Rock on, 'sti.

5 comments:

Nina Louve said...

Une vraie plaie comme tu dis.

Me to I signed NO way !!

superk said...

Merci de m'appuyer dans mes montées de lait, ça libère la poitrine.

Nina Louve said...

http://orlandoderudder.canalblog.com/

là chez l'ami Orlando, le plus amusant que j'ai lu. Il m'a presque donné envie de faire le jeu le ruru !!

Nina Louve said...

et j'ai commis le péché chez Orlando. Je suis une lâche amusée.

superk said...

vous commettez bien, amiga.